Calculez votre seuil de rentabilité

L’exercice de votre métier implique un certain nombre de charges fixes (comme un loyer par exemple, si vous louez votre local professionnel), qui sont à payer quel que soit votre niveau d’activité. Vous avez également des charges variables qui, elles, dépendent de votre niveau d’activité : par exemple des frais de carburant, si vous êtes amené à vous déplacer. Plus votre niveau d’activité sera élevé et plus ces frais seront élevés.
Vous devez également prendre en compte la rémunération que vous souhaitez obtenir (votre bénéfice).

Le seuil de rentabilité (également appelé « point mort ») est le niveau de recettes vous permettant d’équilibrer l’ensemble de ces dépenses (charges fixes et variables) et d’obtenir la rémunération souhaitée. Au-dessus de ce seuil, votre rémunération augmente et dépasse la rémunération souhaitée. En-dessous, elle baisse et devient inférieure à la rémunération souhaitée.