Calculez votre besoin de financement

Outil incontournable du « Business Plan », Liberaletvous a mis en place un simulateur dont l’objectif est de calculer votre plan de financement en fonction de vos besoins et de vos ressources disponibles.

Calculez votre besoin de financement

Le plan de financement : une étape capitale

Lors de votre installation, il est primordial de chiffrer vos besoins financiers afin d’éviter toute difficulté de trésorerie.

Vous aurez probablement besoin d'acquérir du matériel, des travaux dans votre local ou même de faire face aux dépenses courantes de démarrage et vous assurer un revenu minimum pendant la période où les honoraires ne seront pas suffisants.

N’oubliez pas de financer votre Besoin en Fond de Roulement : le BFR est primordial pour couvrir le décalage entre le paiement des frais et l’encaissement de certaines recettes. 

D’autres frais sont difficiles à appréhender comme l’existence d’un déficit de démarrage dû à des recettes irrégulières et parfois faibles pendant les premières années.

Prévoyez également dans ce plan de financement de quoi vivre (avec éventuellement votre famille) les premiers mois, surtout en cas de création de cabinet : loyer personnel, garde ou école des enfants...pour anticiper un démarrage d'activité qui peut être parfois un peu lent.

Le plan de financement a toute son importance non seulement pour mesurer vos besoins, mais aussi pour faciliter l’obtention de votre financement auprès des banques.


Calculez votre besoin et votre mensualité grâce au simulateur

Pour vous aider dans votre plan de financement, Liberaletvous met à votre disposition un simulateur très simple et rapide d’utilisation pour calculer vos besoins de financement et les mensualités qui en découlent. 

Pour accéder au simulateur, cliquez sur l'icône :

Simulateur liberaletvous : calcul des besoins et mensualités

Bien entendu, vous établissez ce calcul de façon indicative et sans valeur contractuelle. Nous vous invitons à présenter vos résultats à un expert-comptable ou une Association de Gestion Agréée (AGA) avant toute utilisation.

Liberaletvous se décharge expressément de toute responsabilité quant à son utilisation.

Comment remplir le simulateur ?

Il vous suffit d'indiquer :

1. Le montant de vos dépenses en TTC.

Exemple :

Les dépenses que vous pouvez renseigner :

  • Actif professionnel : Il s'agit des dépenses qui ont pour objet, de doter le professionnel de moyens permanents d’exploitation ou de prolonger la durée de vie effective des éléments existants ou encore d’augmenter leur valeur, ne constituent pas des frais généraux immédiatement déductibles. Ces biens constituent des valeurs immobilisées. Par exemple. Le rachat d'une patientèle ou clientèle
  • Les droits d'enregistrement de l'actif professionnel : Il s'agit de la somme qui sera versée aux impôts lors de l'enregistrement de la transaction. Cette somme se calcule ainsi :
    • 0 pour les montants inférieurs à 23k€ 
    • 3 % pour la fraction comprise entre 23k€ et 200 k€
    • 5 % au-delà
  • Le local : dans le cas où vous décidez d'acheter les murs de votre local, renseignez le prix d'achat hors frais de notaire et hors frais d'agence. Vous pourrez renseigner ces frais sur la ligne "frais d'acte".
  • Les droits d'enregistrement du local (ou l'achat des murs)  : Il s'agit de la somme qui sera versée aux impôts lors de l'enregistrement de la transaction. Cette somme est égale à 5.09% du montant de l'achat mais des taux réduits sont appliqués dans les ZRU et ZFURenseignez-vous
  • Les travaux d'aménagements
  • Le matériel et le mobilier
  • Le fond de roulement : le montant pour couvrir le décalage entre le paiement des frais et l’encaissement de vos recettes. En principe il est judicieux de prévoir 1 mois de recettes.
  • Les frais d'acte : il s'agit des sommes qui vous seront réclamées par les personnes chargées de la rédaction des actes nécessaires à la transaction : notaires, avocats, experts-comptables. Indiquez également les commissions dues aux agences ou cabinets vous ayant permis la transaction (agences immobilières, cabinets spécialisés en transactions professionnelles). 
  • Divers : les autres frais non répertoriés que vous souhaitez inclure

2. Votre apport (si vous en avez)

Exemple :

En fonction du montant de votre apport, le simulateur calcule le montant à financer dans la colonne « Prêt bancaire ».


3-4. La durée et le taux du prêt bancaire

Exemple :

Indiquez la durée de financement de chaque ligne d'investissement et le taux du prêt. 

Une fois ces champs remplis, vous obtiendrez une mensualité estimée de vos besoins de financement.


5. Le champ "TOTAL" vous donne l'ensemble des montants de votre projet de financement. 

Exemple :

Ici, 

  • 41 000 € : le total des dépenses en TTC
  • 10 000 € : l'apport 
  • 31 000 € : le besoin de financement bancaire
  • 603.58 € : la total du montant à rembourser par mois