Gérez vos comptes

Dès le démarrage de votre activité, il est primordial de bien distinguer votre compte professionnel de votre compte personnel pour pouvoir gérer commodément votre trésorerie. 


Gérez vos comptes

Bien distinguer votre activité professionnelle de la partie privée

Il s’agit d’organiser de manière optimale la gestion de vos flux financiers professionnels : encaissement de vos honoraires et paiement de vos charges en fonction de votre mode d’exercice.

La gestion de vos comptes soulève plusieurs questions :

  • Quel(s) compte(s) ouvrir ?
  • Quels moyens de paiement ?
  • Quelle organisation de vos flux financiers, selon que vous exercez comme assistant ou collaborateur, seul ou en association ?

La recommandation est de bien distinguer l’activité professionnelle de la partie privée : deux comptes distincts doivent donc être ouverts. 

Flux financiers entre le compte pro et perso Liberaletvous


Compte courant ou compte de dépôt ?

Pour gérer la partie professionnelle, on lit parfois que le compte de dépôt (le type de compte utilisé à titre privé) est moins coûteux et tout aussi efficace.

Concernant l’aspect tarifaire c’est de moins en moins vrai dans la mesure où les banques ont développé des offres "packagées" avec une tarification forfaitaire, permettant de supprimer les commissions de mouvement et frais de tenue de compte qui étaient pris auparavant sur les comptes courants.

Et surtout, avec un compte courant :

  • Vous bénéficiez du suivi d’un conseiller de clientèle professionnelle, qui connaitra  votre statut de profession libérale et la nature de vos documents fiscaux (2035). Il pourra donc mieux répondre à vos besoins.
  • Vous pourrez mettre en place des solutions professionnelles, telles que l’encaissement de vos honoraires par carte bancaire.

Liberaletvous vous propose notamment ce type d'offre pour l'ouverture d'un compte professionnel. Pour en savoir plus, reportez-vous à la rubrique "OFFRES".

Vous pourrez bénéficier ainsi d'une offre de bienvenue pour l'ouverture d'un compte professionnel et de nombreux avantages liés à la gestion de votre compte bancaire. 


La gestion de votre trésorerie

  • Point fiscale : Les intérêts ne sont déductibles que si les prélèvements sont inférieurs ou si l'activité génère un besoin de trésorerie (par exemple les activités ayant des créances clients).

La facilité de caisse : pour faire face à des « creux » de trésorerie

La facilité de caisse permet de gérer avec beaucoup de souplesse vos dépenses même lorsque votre compte est débiteur et sans avoir à contacter votre banquier (dans la limite du montant fixé). Son montant est défini à l’avance, en accord avec votre banquier.

Elle correspond à une autorisation de découvert permanent. Au-delà du montant prévu pour la facilité de caisse, il est nécessaire de mettre en place une autorisation de découvert.

  • Combien ça coûte ?

Vous aurez à payer à la banque des intérêts bancaires proportionnels à la somme que vous avez utilisée, et à la durée pendant laquelle vous avez utilisé cette somme. Renseignez-vous auprès de votre Banque.

L’autorisation de découvert : pour faire face à un besoin plus important

Le découvert autorisé permet de faire face à un besoin temporaire de trésorerie excédant la facilité de caisse. Le montant et la durée de l’autorisation de découvert sont déterminés à l’avance.  En phase d’installation, les congés peuvent être financés de cette manière.

Attention : Tout dépassement de facilité de caisse ou de l’autorisation de découvert peut entrainer des frais importants voire un refus de paiement (rejet de chèque, virement…)


Pour l’ouverture d’un compte professionnel, découvrez les avantages proposées par Liberaletvous dans l’offre dédiée aux professions libérales

  • Point fiscale : Les intérêts ne sont déductibles que si les prélèvements sont inférieurs ou si l'activité génère un besoin de trésorerie (par exemple les activités ayant des créances clients).

La facilité de caisse : pour faire face à des « creux » de trésorerie

La facilité de caisse permet de gérer avec beaucoup de souplesse vos dépenses même lorsque votre compte est débiteur et sans avoir à contacter votre banquier (dans la limite du montant fixé). Son montant est défini à l’avance, en accord avec votre banquier.

Elle correspond à une autorisation de découvert permanent. Au-delà du montant prévu pour la facilité de caisse, il est nécessaire de mettre en place une autorisation de découvert.

  • Combien ça coûte ?

Vous aurez à payer à la banque des intérêts bancaires proportionnels à la somme que vous avez utilisée, et à la durée pendant laquelle vous avez utilisé cette somme. Renseignez-vous auprès de votre Banque.

L’autorisation de découvert : pour faire face à un besoin plus important

Le découvert autorisé permet de faire face à un besoin temporaire de trésorerie excédant la facilité de caisse. Le montant et la durée de l’autorisation de découvert sont déterminés à l’avance.  En phase d’installation, les congés peuvent être financés de cette manière.

Attention : Tout dépassement de facilité de caisse ou de l’autorisation de découvert peut entrainer des frais importants voire un refus de paiement (rejet de chèque, virement…)

Pour l’ouverture d’un compte professionnel, découvrez les avantages proposées par Liberaletvous dans l’offre dédiée aux professions libérales.