Optimisez vos revenus

En tant que profession libérale, vos revenus génèrent des cotisations sociales et sont soumis à l’impôt sur le revenu.

Des solutions existent pour vous permettre d’optimiser vos revenus.

Optimisez vos revenus

Comment optimiser vos revenus ?

Il vous est possible de bénéficier d’une exonération de charges sociales et d'impôt sur le revenu
dans les conditions prévues par la loi, avec :

  • un complément de rémunération que vous décidez de vous verser : il s’agit de l’épargne salariale
  • des moyens de paiement vous permettant de rémunérer des services à la personne relatif à vos dépenses privées (garde d’enfant à domicile,…) : il s'agit des CESU Préfinancés

L'épargne salariale

L’épargne salariale permet de verser une rémunération complémentaire  de manière fiscalement avantageuse, pour l’employeur comme pour le salarié. Seule condition : avoir au moins un salarié.

C’est un dispositif à deux étages, constitué par un Plan d’Epargne Interentreprise (PEI) sur lequel le salarié peut effectuer des versements.

  • Premier étage : l’intéressement

Qui représente une sorte de « prime » versée en fonction des résultats (ou bénéfice) de l’activité. Ce montant, s’il est versé sur le PEI et conservé 5 ans, est exonéré de charges sociales (hors CSG, CRDS au titre des revenus d’activité), d’impôt sur le revenu et d’impôt de plus-value (hors prélèvements sociaux). Il peut atteindre jusqu’à 25% du revenu professionnel annuel imposable, ou 25% de la rémunération annuelle.

  • Deuxième étage : l’abondement

Il s’agit d’un complément versé par l’employeur, aux versements effectué par le salarié sur le PEI. Cet abondement est exonéré de charges patronales (hors forfait social de 20 %) et de taxe sur les salaires. Il est également déductible du bénéfice imposable.

Le PASS (Plafond Annuel de la Sécurité Sociale) applicable depuis le 1er janvier 2017 a été fixé à 39 228 € par arrêté du 5 décembre 2016 (Journal officiel du 13 décembre 2016). Dans le cadre de l’épargne salariale, les nouveaux plafonds 2017 sont les suivants :


Plafond mensuel de la Sécurité Sociale

3 269,00 €

Plafond légald’abondement

- PEE/PEG/PEI (8% du PASS)

3 138,24 €

- En cas d’abondement majoré (actionnariat salarié)

5 648,83 €

- PERCO (16% du PASS)

6 276,48 €

Abondement d’amorçage et périodique du PERCO (2% du PASS) 

784,56 €

Plafond légal des versements volontaires dans les PES (1/4 du PASS) 

9 807,00 €

Plafond collectif de répartition RSP (4 x PASS) 

156 912,00 €

Plafond individueld’attribution

- Intéressement (1/2 PASS)

19 614,00 €

- Participation (3/4 PASS)

29 421,00 €



Pour le bénéficiaire, l’abondement est exonéré de charges salariales (hors CSG, CRDS) et d’impôt sur le revenu.