Gérez votre fiscalité

Gérer sa fiscalité, c’est chercher à optimiser, en fonction de vos besoins et de vos objectifs, les possibilités de déductibilité liés à vos investissements, vos frais de fonctionnement, vos charges et cotisations sociales.

Gérez votre fiscalité

Les 4 conditions pour déduire une dépense

Plusieurs postes peuvent être regardés tels que les dépenses afférentes à votre véhicule, vos loyers (ou l’acquisition de votre local), votre prévoyance…

Demandez votre Rendez-vous avec nos conseillers en gestion privée pour chercher à optimiser votre fiscalité : contactez-nous.


Le véhicule

Les dépenses liées au véhicule sont plafonnées en 2016 par le fisc à 18 300 €, voir 9 900 € si le véhicule émet plus de 200 grammes de CO² par Km. Également, il n'est possible de déduire que l'utilisation à titre professionnelle du véhicule (les dépenses et amortissements correspondants à la quote part d'utilisation privée ne sont pas déductibles).

  • Si le véhicule est acheté, il sera amorti sous réserve qu'il soit inscrit au registre des immobilisations. Si l’achat a été fait à crédit, les intérêts du crédit seront également déductibles. 

Vous aurez également  à déterminer quel type d’amortissement, linéaire (même montant chaque année) ou dégressif (montants plus élevés au début), est le mieux adapté à vos besoins.

  • Dans le cas d’un achat à titre privé, des frais peuvent être déduits (essence, entretien du véhicule), soit sous forme de frais réels, soit sous forme d’indemnités kilométriques (selon le barème en vigueur).
  • Dans le cadre d’une opération de crédit-bail ou leasing avec option d’achat, les loyers sontdéductibles (avec possibilité d’un loyer majoré la première année).
  • Les loyers de la Location Longue Durée sont également déductibles.

Pour vos locaux professionnels ou votre véhicule, il vous faudra choisir entre l’acquisition et la location. Dans le cas de l’acquisition, il vous faudra ensuite choisir entre l’inscription au patrimoine professionnel ou au patrimoine privé. Pour les murs, vous pourrez également envisager l’acquisition via une SCI (Société Civile Immobilière).

Demandez votre rendez-vous avec nos conseillers en gestion privée pour chercher à optimiser votre fiscalité : contactez-nous.

Les locaux professionnels

En tant que locataire :

  • Les loyers et charges locatives sont déductibles.
  • Dans le cadre de locaux inscrits au patrimoine privé, les loyers à soi-même (par exemple au titre de la location d’une partie de la résidence principale) sont déductibles, sous réserve qu’ils soient matérialisés par un flux financier réel. Ces loyers constituent un revenu à titre privé qui sera imposable dans la catégorie des revenus fonciers.

Acquisition des murs professionnels :

  • L’amortissement, les intérêts du crédit, les droits d’enregistrement, la taxe foncière sontdéductibles (et la TVA récupérable pour ceux qui sont assujettis).

Acquisition des murs professionnels via une SCI assujettie à l’impôt sur les sociétés :

  • L’amortissement, les frais d’acquisition sont déductibles.

Attention : si la SCI est inscrite dans le patrimoine privé, seuls les intérêts du crédit et la taxe foncière sont déductibles.

Remarque : les différentes possibilités évoquées ci-dessus pour le véhicule et les locaux professionnels ont été étudiées sous l’angle de la déductibilité uniquement. Il  y a d’autres impacts fiscaux (TVA, plus-values, succession) à prendre en compte.

Demandez votre rendez-vous avec nos conseillers en gestion privée pour chercher à optimiser votre fiscalité : contactez-nous.

La prévoyance et la retraite

Dans le cadre de la loi Madelin, les cotisations versées au titre d’un contrat de prévoyance et de santé et/ou de retraite, sont déductibles du revenu imposable (BNC ou BIC) dans la limite de deux plafonds distincts, indépendants et donc cumulables :

Pour la retraite :

  • un forfait de 10 % du PASS* (

    Plafond Annuel de la Sécurité Sociale)

    , soit 3 861,6 € pour 2016, quel que soit le revenu professionnel

Pour la prévoyance et la santé :

  • 3.75 % du revenu professionnel augmenté de 7 % du PASS, le tout limité à 3 % de 8 PASS

A noter : le PASS 2016 s'élève à 38 616 € (au 1er janvier 2016)

Demandez votre rendez-vous avec nos conseillers en gestion privée pour chercher à optimiser votre fiscalité : contactez-nous.